Carnet de route

Laissez-nous un commentaire !

Du Gers au Pyrénées


  • publié le 3 décembre 2015
  • Pays ou région :

Il nous est impossible de commencer cet article sans avoir une pensée profondément attristée vers toutes ces familles endeuillées par un extrémisme insupportable qui cache, sous de fallacieux prétextes religieux, des actes seulement criminels.

Le décalage entre l’édition d’un article et son vécu est tel qu’aujourd’hui notre voyage a déjà débuté. Pour autant, nous avons suivi et suivons toujours tout ce qui s’est passé.

Difficile de ne pas y penser…

Et pourtant il faut que continue la vie pour pouvoir les affronter debout en les regardant en face et nous n’avons pas peur d’aller au Maroc…

Mais la route est longue… Et c’est parti !

Le 1er que nous revoyons dès notre arrivée « à notre place » à Simorre est bien évidemment Damien grâce à qui nous en profitons pour refaire nos cales pour Sacado !!!

101_2100

Notre séjour dans le Gers nous permet comme à chaque fois de voir et revoir les amis, manger chez les uns, en déménager d’autres, bref en profiter, faire le plein d’amour avant de partir !

Notre départ est prévu au plus tard le 20 novembre mais on espère secrètement plus tôt !

En attendant et comme nous sommes dans les temps, on s’octroie un peu de tourisme !

Nous décidons de partir dans le Comminges, à la découverte de Saint Bertrand. Sa cathédrale nous apparaît après 1 heure de route…

101_2053

Idéalement situé sur un promontoire surélevant un carrefour déjà emprunté chez les romains que des fouilles ont permis de mettre à jour, cet édifice religieux, haut lieu du catholicisme, a traversé sans dommages irréparables les 800 ans qui nous séparent de sa construction.

C’est parti pour la montée.

D’abord la porte du village médiéval…

101_2055

où se côtoient d’authentiques maisons du moyen-âge…

101_2056

Et quelques encablures plus loin, apparaît la cathédrale et son clocher qui domine de 515 mètres la proche Garonne et son bassin fertile.

101_2058

Surnommée la Cathédrale des Pyrénées, ce bâtiment présente la particularité d’avoir réussi en un seul et même lieu, à abriter sous un même toit, 3 églises, d’époques, de styles et de constructeurs différents sous l’égide, chaque fois d’un grand homme.

101_2059

Tout d’abord l’époque romane. Bertrand de Lisle, canonisé plus tard en Saint Bertrand, avait voulu donner à ses chanoines un cloître bientôt nommé « campo santo » et dont la construction date du XII ème siècle.

101_2060

Et quelle vue pour prier et se détendre !!!

101_2062

Ensuite l’époque gothique. Voulue, conçue et financée au XIVème siècle par le pape Clément V, cette cathédrale « absorbera » l’ancien édifice roman. La nef dominée par une voûte en croisée d’ogives s’élève à 28 m de haut.

101_2075

Enfin la partie renaissance 2 siècles plus tard véritable église de bois dans une église de pierre fut financée par le mécène Jean de Mauléon. Inaugurée en 1535, cette œuvre en bois , les orgues, la chair, le chœur et les stalles, la chaire épiscopale et j’en passe… sont tous réalisés en cœur de chêne.

101_2065

Après un dernier petit tour dans le village, nous prenons de la hauteur pour voir la cathédrale dans toute sa splendeur  et son clocher qui culmine à 55 m !

101_2084

Pris d’une frénésie culturelle, nous quittons Saint Bertrand de Comminges et sur le retour nous arrêtons visiter la villa gallo-romaine de Montmaurin.

Cette villa était un complexe rural comprenant une partie habitation et une exploitation agricole. Datée pour la partie la plus ancienne du 1er siècle de notre ère, elle témoigne par ses vestiges d’une civilisation raffinée qui savait apprécier un certain confort tel ce chauffage par hypocauste (circulation d’air chaud et dans les murs depuis un foyer extérieur).

101_2090

Des atrium couverts qui permettaient ballade et détente après…

101_2092

la lecture la gymnastique et l’inévitable série de bains différents tels que le frigidarium, tepidarium ou caldarium…

101_2093

…le tout dans de superbes mosaïques !!!

Quelques jour plus tard une visite de Auch by night !!

Son nouveau rond-point et sa cathédrale juste restaurée !!!

20151106_190049

Comme d’ailleurs l’escalier monumental et D’Artagnan en son milieu !

20151106_190735

Et la toute dominante tour du sergent qui surveille le Gers en contrebas.

20151106_190755

S’en est momentanément terminé pour le tourisme gersois ! Il faut savoir passer aux choses sérieuses !

L’arrivée de papy et mamy ne perturbent point notre planning qui s’accélère vu qu’administrativement parlant tout est désormais OK.

Nous savons désormais que nous quitterons Simorre le 11 novembre. RDV est pris pour le 12 chez nos copains Sorevi et le 13 au contrôle technique. Du coup on commence à récupérer les affaires que nous emporterons au Maroc. Et c’est pas une mince histoire !!

101_2102

On trie, on range, on étiquette les cartons et on stocke… tout en profitant du beau temps et de repas partagé !

101_2103

101_2106

Derniers préparatifs…

101_2110

101_2111

Montage et sanglage des vélos…

101_2113

Et nous voilà fin prêts.

Cette semaine avec les parents de Patou et les derniers repas avec les copains, ont fait galoper les ultimes jours de notre passage simorrien. Après nos derniers au-revoir juste avant le départ, nous quittons comme prévu notre camp de base pour migrer vers le sud….

Nous prenons, sur notre route , néanmoins le temps de prendre un dernier repas avec Damien avant une bonne balade digestive.

101_2115

Comme prévu nous arrivons à 9 h 00 le lendemain, à Sorevi pour préparer Sacado à sa longue transhumance et à son passage au contrôle technique prévu le jour suivant à 9 h 00.

4 pneus en super état, changement des tambours et garnitures et voilà Sacado dont l’arrière ne tient que sur 2 crics !!!

101_2117

Malheureusement, nous ne serons pas prêts pour demain à l’heure dite, malgré tous nos efforts…

101_2118

Nous nous préparons à passer notre week-end ici….

En tout cas nous passerons la nuit de notre premier baiser 34 ans plus tôt (ah oui ça le fait, non?) avec, avis aux romantiques !! pour splendides vues à droite… 

101_2120

comme à gauche !!!

101_2121

Seulement voilà, grâce à Mr Lagallay un nouveau RDV pour le même jour à 13 h 30 est possible. Bien évidemment grâce à Claude son extraordinaire mécano, nous serons dans les temps (après les toutes dernières modifications et le soutien du patron) pour passer avec succès le contrôle.

Cette fois c’est sur, nous sommes fin prêts !!

Nous quittons rapidement Tarbes et passons notre dernière nuit en France à notre bivouac préféré à 50 km du tunnel. Demain l’Espagne, que nous souhaitons traverser en prenant notre temps surtout si il fait beau mais pour l’instant rien n’est tranché !?!

Après le tunnel quelle direction ????

La suite au prochain épisode !!!

Hasta luego !

7 réflexions au sujet de « Du Gers au Pyrénées »

  1. Elsa Hebert (Patrier)

    Mais… je n’ose à peine y croire… Bernard ? Bernard mon pion de collège? Bernard et Patricia dont je gardais les garçons le samedi soir? Bernard qui venait manger de la tarte au fromage chez mes parents à Ligugé ? Bernard quoi !!
    Waouh!! la claque !!! et quel périple je découvre …
    J’ai souvent pensé à toi, et souvent cherché furtivement sur internet à te retrouver… et là, je trouve !! Incroyable !! vive le net !!
    Bon voyage, bonne route, et j’espère avoir de tes nouvelles…
    Elsa

    1. Bernard Auteur de l’article

      Alors là ! Quelle baffe je viens de prendre. Et oui je suis bien celui qui avait adoré manger de la tarte au fromage. Comme je m’en souviens. Et que de temps parcouru ! Je, nous sommes impatients d’en savoir plus de ton côté, du notre il a suffit de lire ces articles pour en avoir. Mariée ?? des enfants ?? A très bientôt des nouvelles !

      1. elsa hebert

        Que ça me fait plaisir que tu ne m’aies pas oubliée !! Je vous présente mes meilleurs voeux à tous les 2, et bonne route encore pour 2016 !! santé, et tout le reste, c’est du bonus que nous donne la vie …
        Et bien je suis mariée depuis 18 ans (déjà!) et j’ai 2 filles : Eva 14 ans en 3ème et Ninon 11 ans en 6ème! Mes journées sont bien remplies, car mon mari Stève, travaille en région parisienne (technicien de maintenance industrielle à la Snecma de Corbeil Essonne dans le 91), je suis donc seule toute la semaine pour m’occuper de mes enfants, du chien, de la maison… et de moi !! On habite à Quinçay (10kms à l’ouest de Poitiers, sur la route de Parthenay). Ma maman est toujours à Ligugé et fait toujours des gâteaux au fromage !!! elle se souvient très bien de toi ! Mon papa nous a malheureusement quittés voilà presque 2 ans, après 3 mois d’un combat absolument pas équitable contre un connard de cancer…
        Je ne sais pas si tu te rapelles de Peter qui était pion en même temps que toi au collège: il habite 2 maisons à côté de ma mère, dans la même impasse !! la vie est bizarre…et le monde est petit !! mais… il n’y a pas de hasard dans la vie !
        Pour ma part, après une licence d’anglais qui ne m’a menée à rien, j’ai vivoté comme responsable de caisse à Jardiland quelques années, puis assisatante de direction pendant une dizaine d’années, et en 2012 j’ai tout envoyé valser : encore envie de changer… des missions plus ou moins longues depuis… et depuis février 2015 je travaille pour l’éducation nationale à Canopé (ex CNDP – éditeur public de ressources pédagogiques pour les enseignants) d’abord comme assistante de direction, et maintenant comme assistante en compta analytique… en fait ma vie pro est faite de changements, quand j’en ai envie, comme j’en ai envie… une seule ligne de conduite: aimer ce que je fais, et ne pas avoir de regret ;).
        Je peux donc dire que je suis satisfaite de ma vie pro et heureuse dans ma vie perso … du coup, le bonheur quoi… y’a rien de plus vrai aujourd’hui …
        Quels âges ont vos 3 grands gars (j’ai essayé de calculer par rapport à ce que j’ai lu, mais pas facile…)? et vous êtes grands parents !!
        Je vous embrasse
        a bientôt !!

      2. Bernard Auteur de l’article

        Eh bé, que de nouvelles !

        Tous ces noms dont tu parles évoquent pour moi des souvenirs bien lointains !!! Et pourtant, bien sur que je me souviens de Peter, N’guyen si je me souviens bien, il était présent aux 25 ans de Patou et je l’ai dans le film de la fête !! Il doit avoir lui aussi pris quelques cheveux blancs !!!

        Tu transmettras bien évidemment mon bon souvenir à ta maman ! Te concernant, finalement la petite fille studieuse est devenue une femme heureuse ! Et bien profites de ce bonheur, c’est quand il est là qu’il faut le savourer !

        Nos 3 enfants Benjamin (31 ans bientôt) vit désormais à La Crau (83) avec femme et enfant, Lucas (2 ans prochainement), Damien (29 ans) est resté dans le sud ouest où fut notre dernière maison, et Maxime (26 ans) cuisinier de son état est actuellement en saison à Saint Barthélemy dans les Antilles. Grace à Skype on se voit très régulièrement mais nous savons déjà que l’année prochaine nous passerons les fêtes de fin d’année près de notre petit-fils.

        Nous sommes encore pour quelques jours dans la plus belle palmeraie du Maroc à Figuig et dès la semaine prochaine nous entamons notre longue transhumance vers le nord pour pouvoir assez rapidement aller dans le Var chercher du boulot pour la saison prochaine. Alors à tout bientôt et gros bisous à tous mais à toi plus particulièrement !!!

  2. Lilian

    Slt les sacadiens,

    Donc, vous voila reparti pour le Maroc, cool … pour nous ça sera peut’ere pour l’hiver 2016/2017, on sait pas encore. On passe l’hiver ici avant de partir pour les pays scandinave au printemps et aprés on improvisera quand arrivera l’automne.

    On vous souhaite une bonne route et @u plaisir.

    G&V

    1. delphine hocq

      Salut les cocos
      Super rencontre cet été ,vous êtes fantastiques et vous êtes de véritable modèles ☺
      Bon courage pour ka fin de saison et on a hate de connaître vos nouvelles aventures…
      A très vite
      Dams delphine jules jean et camille

      1. Bernard Auteur de l’article

        Salut les amis ! Réponse tardive s’il en est mais ces derniers temps, au delà du boulot qui ne baisse qu’en apparence, ce fut une suite ininterrompue de visites de potes d’ici et d’ailleurs (plutôt d’ailleurs !!!) bien fatigante évidemment !
        En tout cas on est bien d’accord, superbe rencontre !
        On reste en contact et l’on pense à vous si on passe par le tunnel pour passer vous voir !!

        Une bonne rentrée aux enfants… et à vous plein de courage !!!

        Des gros bisous

Laisser un commentaire