Carnet de route

Laissez-nous un commentaire !

La pergola épisode 2


  • publié le 1 septembre 2015
  • Pays ou région :

Ben dis donc !!!

La saison s’achève et c’est seulement le 2ème article de l’été.  Beaucoup moins prolixes que l’année dernière mais surtout beaucoup plus occupés on peut dire que nous ne l’aurons pas vu passée cette saison !

Le camping ferme le 6 septembre soit en fin de semaine mais prenons quand même le temps de vous raconter notre été…

Jusqu’au début du mois d’août je continuais à bosser pour le camping…

…remplacement des drapeaux…

101_1638

…ou démontage d’un sanitaire.

101_1651

Le travail n’a pas manqué !

101_1650

Et Patou ?   Au resto !

20150829_203427

Les animateurs de leur côté sont à fond !

101_1672

En préparant leur parade hebdomadaire…

101_1674

Avant la soirée « mousse »

101_1643

Mais bon, nous concernant on préfère cent fois s’éclipser du camping dès qu’on le peut et se balader !

Ici la reculée de Beaume-les-messieurs vu du fond

101_1654

Pique-nique, évidemment !

101_1661

Et au détour d’un chemin face à nous dans le champ…

101_1664

Qu’Eléa coursera sans succès !!!

101_1667

Et le goûter…

20150819_152148

Tirage du vin de printemps avec les pissenlits du Gers !!

101_1670

Avec le mois d’août vont se suivre les copains. De mon côté mon contrat avec le camping s’est arrêté, laissant du temps pour les accueillir.

Ce furent d’abord Renaud, Sylvie et Lilou venus nous rendre visite…

101_1677

Puis balade sur le sentier Karstique que nous vous avions déjà fait découvrir l’année dernière…

101_1684

101_1686

101_1689

Plus tard, un autre jour, nous partons découvrir Besançon et sa citadelle. Surplombant le Doubs d’une centaine de mètres, l’édifice est érigé par le plus grand des stratèges de Louis XIV, Vauban.

101_1696

Et on grimpe pour y arriver !!!

101_1697

Jusqu’à l’imposante porte qui donne le ton sur la nature des fortifications !

101_1700

101_1720

Sitôt l’avons-nous franchi que nous voilà face à son architecte, respect !

101_1701

En route pour découvrir ce haut lieu de l’histoire…

101_1703

Bâtie pour supporter plusieurs mois de siège avec une garnison pouvant accueillir quelques milliers d’hommes… on y trouvera, au-delà des bâtiments militaires, un, abritant le moulin à farine…

101_1705

…puis dans un autre la laiterie…

101_1729

Et bien évidemment l’incontournable puits !

101_1727

Plongeant à 132 mètres pour y puiser l’eau, la roue d’un diamètre de 4 mètres était actionnée par un homme qui marchait dedans. Denrée indispensable à la survie qu’il fallait surprotéger, aussi entre ses arcs cintrés intérieurs et le toit, plusieurs dizaines de cm de terre et de pierres sont insérés pour stopper les boulets.

101_1728

Un petit tour sur les remparts…

101_1724

…permet de comprendre la position stratégique de la citadelle veillant sur la ville…

101_1721

101_1722

Le conseil général, propriétaire du site a investi pleinement les 14 hectares de la citadelle, transformant certains bâtiments en insectarium…

101_1709

Vivarium…

101_1712

Et d’autres espaces, comme les anciennes douves, qui sont réservées aux singes !

101_1715

Nous y passerons un bon moment entre les jardins zoologiques, les leçons d’histoire et les différents points de vue….

101_1730

Nous en profiterons aussi pour étrenner notre nouvelle tente « spéciale randonnée »…

101_1734

…qui s’avérera être beaucoup trop petite et que nous changerons dès le lendemain pour une plus spacieuse !

101_1736

Et voici pour quelques jours la famille Poirier. Fidèles parmi les fidèles, ils ont pris l’habitude de nous rejoindre dans l’été…

101_1738

Accompagnés cette année par leurs 4 petits enfants !

101_1737

Vu la chaleur accablante nous naviguerons entre le lac et la piscine et son toboggan !

101_1745

Et après une bonne journée de plein air…

101_1749

Photo !!!

101_1750

Et bien évidemment repas dans Sacado !!!

101_1752

Et au matin, petit dej’ dehors même si les guêpes ne nous laissaient guère tranquilles, n’est ce pas Chloé ?

101_1754

Et avant la piscine on joue !

101_1756

Un p’tit tour…

101_1758

Et après un séjour toujours trop court, les copains repartent. J’en profite pour – enfin – réaménager le garage… et nous soulagerons Sacado d’environ un mètre cube de choses devenues inutiles et encombrantes !!!

101_1760

Eléa participe à sa mesure… rognant l’os du jambon espagnol !

101_1762

Nouvelle balade….

La source du Doubs.

101_1768

C’est par ce trou que jaillit le Doubs, cependant  la source exacte n’a pas encore été trouvée !

Quoiqu’il en soit il part d’ici pour se jeter dans la Saône quelques 453 km plus loin…

101_1771

101_1773

101_1774

Bonne balade qui se termine incroyablement au détour d’un virage par ce troupeau de chamois qui prendra tout son temps pour disparaître dans la forêt et dont les plus jeunes nous gratifieront de belles cabrioles !

101_1777

Et là changement de décor…

20150824_195556

…nous voici en Haute-Savoie pour y voir qui ?????

101_1782

Toujours plus grand…

101_1792

Et objectivement, bien sur, toujours plus beau !!

101_1809

La cousine de Cindy et ses enfants étant aussi là, nous préférons dormir dans notre tente…

101_1810

20150825_135609

Grande découverte pour Lucas !

101_1811

Et oui 3 générations…

101_1815

Et moi j’me débrouille tout seul…

101_1816

Et quant il s’agit de partir en balade, elles ne sont pas les dernières !!!

101_1817

Autour de Thônes…

101_1824

Et terminer dans le parc public.

101_1829

Même que je le descends tout seul ! Je viens quand même d’avoir 18 mois !!!

101_1832

101_1833

Alors que nous, on attend sagement dehors !

101_1835

Ce petit séjour nous aura permis de profiter encore de la petite famille et sur le chemin du retour, nous prenons enfin le temps de nous arrêter au bord du lac de Sylans pour visiter ce qu’il reste des glacières qu’on peut voir de la route.

101_1841

Construites à partir de 1864 par un certain Mr Moinat, propriétaire d’un bar à Nantua, afin de  satisfaire sa clientèle. Il eut l’idée d’utiliser la glace très  pure de ce lac. Cette exploitation durera une cinquantaine d’années…

101_1847

L’affaire devenant importante, elle est vendue en 1885 aux glacières de Paris…

101_1853

S’en suit la création d’une ligne de chemin de fer rejoignant le Lyon/ Genève. Facilitant ainsi le transport des blocs de glaces…ce sont 30 wagons de 10 tonnes, par semaine, qui quittent les glacières pour alimenter Paris, Lyon, Marseille et même Alger !!

101_1856

Cela représente quand même 300 000 tonnes de glace par an stockées dans ces énormes bâtisses !

101_1859

La récolte de la glace pouvait commencer quand celle-ci atteignait 15 cm d’épaisseur. Un drapeau hissé prévenait les travailleurs des villages surplombant le lac et là c’étaient jusqu’à 300 personnes, essentiellement des cultivateurs, qui durant l’hiver assuraient la production de glace.

101_1865

A partir d’un chenal creusé d’un bout à l’autre du lac, des blocs de 4 m X 10 m étaient acheminés jusqu’à l’usine, entreposés dans ces bâtiments grâce à des dragues, fonctionnant à la vapeur qui tels des tapis roulants,  les déposaient dans ces salles de stockage avant découpage et expédition.

101_1864

Bien évidemment le passage à l’électricité et l’utilisation du cheval vapeur amplifieront la production…mais la fabrication de la glace artificielle, des hivers moins rigoureux et la 1ère guerre mondiale mettront un terme définitif aux glacières en 1917.

101_1867

Et nous voici déjà arrivés à la fin de notre saison et l’incontournable dernier repas des salariés et les 1ers départs vers d’autres horizons …

20150829_224303

Pour nous, il reste encore quelques jours puisque nous sommes ici jusqu’au 20 septembre.

Les mobil-home à mettre en hivernage, l’arrivée prochaine de notre pigeon voyageur Maxou et surtout l’opération de Patou nous séparent encore de notre départ mais comme le beau temps est toujours de la partie, c’est cool !!!!

Alors encore un article dans le Jura ????

On verra bien et en attendant à bientôt !

3 réflexions au sujet de « La pergola épisode 2 »

Laisser un commentaire