Avant de partir

Les plans du camion

Sacado Manu

De l’idée à la réalisation, vous souhaitez vous aussi partir à l’aventure à bord d’un camion ? Voici nos plans, nos idées, nos astuces… en libre téléchargement !

Du camion…

107_1198

à Sacado

107_1856

  1. Avant de commencer :

la 1ère question qu’il faut se poser c’est l’usage : Véhicule léger ou non, habitable, toute l’année, tout le temps… pour nous plus qu’un camion c’est l’idée du chez soi qui se transporte… En suivant,  les questions qui arrivent concernent le niveau de confort souhaité… pour nous des incontournables:

    • Notre lit (160 X 200)

107_7379

    • Une vraie douche

107_1645

    • Un évier 2 bacs

107_1642

    • Une vraie cuisinière avec four

107_1641

  • Un moyen de chauffage autonome

107_1861

2ème étape : faire tout rentrer dans le volume choisi… pour nous ce fut le contraire… une fois tous ces incontournables mis à l’échelle sur un plan, il nous fallait une caisse, la plus grande qui soit à savoir 10 m X 2,50 m donc 25 m²…

 

107_1200

Trouver le bon camion fut à la fois compliqué et pourtant si simple… Compliqué quand on n’est pas camionneur et inculte et quand en passant le permis camion on nous oriente sur Tarbes tout devient simple…

www.sorevi65.com

et hop le tour est joué. Le 1er de nos partenaires est tout trouvé !

Le choix du camion arrêté les 1ers plans doivent se concrétiser…

2. Commençons

Un plan général est bien utile pour pouvoir organiser tout ce qui ne se verra pas !!!

SACADO toutes vues

Puis les 2 profils afin de bien visualiser les passages…

Sacado 2 Vue face

Sacado 7 Vue face porte

Et là on décline…

  • L’eau…

Sacado 5 Eau

  • L’électricité

Sacado 3 Electricité plancher Sacado 4 Electricité toit

  • Le gaz

Sacado 6 Gaz

Concernant la partie la plus intéressante c’est à dire de la fabrication jusqu’au 1er départ, tout ou presque et compulsé dans les premiers articles France 2009

Dernier détail le coût :  35 000 €    camion + aménagement + les 2 permis.

Et bien évidemment toute question aura sa réponse !!!

Bon rêve ! 

6 réflexions au sujet de « Avant de partir »

    1. Bernard

      Salut ! tout d’abord merci pour ce commentaire (et comment l’as-tu trouvé ?) et pour répondre à ta question…. les 3 premières années de notre périple, nous avons « mangé » l’héritage des nos enfants en dépensant ce qu’il nous restait de la vente de notre maison. Cependant, dès la 2ème année nous nous sommes rapprochés du woofing et avons bossé dans d’excellentes conditions dans des fermes bio européennes. Et puis chemin faisant, nous avons orientés nos recherches d’abord vers les saisons (pommes, raisin…) et aujourd’hui, nous travaillons dans des campings. Bien évidemment cela ne suffit pas et pour des raisons un peu trop longues à expliquer, nous nous sommes retrouvés dans « l’obligation » de nous inscrire au RSA que nous touchons depuis octobre dernier. voilà si tu as d’autres questions n’hésites pas ! et puis la richesse de notre expérience nous permet aussi d’être moins gourmand financièrement parlant et de nous contraindre à vivre simplement ce qui nous plait évidemment ! A bientôt donc !

  1. jonathan

    bravo à vous pour votre travail d’image en parallèle de vos voyages afin de faire partager toutes ces étapes!! j’ai moi aussi vécu en camion (fourgon 508 et saviem sg2) pendant 6 ans et je me suis posé depuis 8 ans.j’ai eu une fille en 2008 et après ma séparation avec sa mère il y à 1 an,je n’arrête pas de me remettre en question à savoir si je reste dans le Finistère ou si je repars? a voyant vos images et vos rapports mon choix s’est fortifié et c’est décidé, je repars! j’ai beaucoup d’amis qui sont encore sur les routes et j’ai hâte de les revoir! c’est vrai qu’avec un poids lourd la vie se fait plus agréable!? je vais m’orienté plus vers un engin 4×4 car l’Afrique est ma première destination! d’ailleurs ça à pas été trop dur dans les dunes avec le votre?en tout cas je vous souhaites de faire encore de bons voyages ainsi que de bonnes rencontres et continuer de faire rêver les gens avec vos reportages!! peut être à un de ces jours sur un parking ou étendue sauvage? en attendant,merci et Lacho Drom…

    1. Bernard

      Merci pour toutes ces belles choses ! En tout cas on espère te voir sur les routes !! En ce qui nous concerne c’est sur en novembre cap de nouveau vers le Maroc ! Alors nous y croiserons-nous peut-être ! Concernant notre périple vers les dunes, nous sommes prudemment restés sur les pistes que notre co-pilote nous indiquait !! Mais quelle expérience !!! A tout bientôt !!!

  2. Ann ROWLES

    Salut Bernard et Patricia.

    Tu sais que j’aime bien le blog et de te suivre partout.

    Question – quand tu mets les espèces comme au lac ou il y a le sel (saumure), est-ce-que il y aurai un moyenne de souligner l’espèce pour donner une petite note d’explication que maintenant je doit faire en faisant le research sur wikipedia. J’espère que tu as ( bien compris ma question mais sinon je redemande en Anglais.

    When you mention species like in the saltlake (saumure) would it be possible to either put in a note on the species or have wikipedia or something do it for you? I’m really interested in the marine biology and species and I am a bit lazy when it comes to doing research. If it is a problem then don’t worry. I love your blog and of course both of you. Bisous et à bientôt

    1. Bernard

      Salut Ann,
      nous t’espérons en pleine forme. Bien que nous soyons loin, comme tu peux t’en douter, nous avons, nous aussi, été très triste d’apprendre la mort de Pierre.

      Si j’ai bien compris la question, l’article dont je me suis inspiré pour rédiger cet article, au moins 4 espèces d’oiseaux affectionnent l’eau très salée voire saumâtre : le flamant rose, la tadorne de Belon, l’avocette et l’échasse. Il n’était pas précisé si il y en avait d’autres !!! J’espère que j’ai répondu à ta question.
      Bisous et à bientôt. De toute façon nous ne revenons dans le Gers que fin décembre. Alors pourquoi pas s’y voir !!!!

Laisser un commentaire